MANAA : Étude documentaire grand format

par Madeline

Les étudiants en MANAA Lim’Art, l’école d’art appliqués et de design de Paris YNOV Campus ont exercé leurs capacités d’observation et de concentration sur une étude documentaire grand format.

Constitué de 9 dessins, le grand format devait faire apparaître des détails, des nuances ou encore des valeurs. Martine CARO, l’intervenante à l’initiative du projet a recommandé aux étudiants l’utilisation de feutres fins, encore de chine, fusain ou encore de craie.

Nous sommes allés à la rencontre de Martine Caro, co-fondatrice de l’agence MCH Agency et intervenante Lim’Art pour en savoir plus de l’étude documentaire grand format et sur son parcours

Toutes les photos sur la page Facebook de Paris YNOV Campus.

Dans quelle matière intervenez-vous ?

J’enseigne la typographie, la démarche créative et l’étude documentaire.

Pourquoi ce métier, cette envie d’enseigner à Lim’Art ?

J’ai toujours été convaincue qu’il fallait un jour se tourner vers l’enseignement. Je pense, en effet, que le moment est venu de transmettre aux futurs professionnels la passion et la rigueur du métier qui m’animent depuis toujours.

Pouvez-vous présenter le projet ?

L’étude documentaire est pour le graphiste, le meilleur moyen d’exercer ses capacités d’observation et de les transposer graphiquement par le dessin et la peinture. Dans cet exercice, j’ai voulu un grand format reconstitué à l’aide de 9 dessins afin d’entraîner l’esprit à la concentration et à la durée dans l’effort.

Quelles consignes avez-vous donné aux étudiants ?

J’ai privilégié le travail en noir et blanc afin de retranscrire le plus précisément possible les détails et les nuances, voire les valeurs. J’ai recommandé l’utilisation de feutres fins, encre de chine, fusain, craie.

 

Quel est l’enjeu principal de ce projet ?

L’enjeu est surtout d’apprendre à construire un projet grand format, de le mettre en œuvre et d’aller au bout en tenant les délais.

En quoi est-ce un challenge pour les étudiants de MANAA Lim’Art ?

La MANAA est une année déterminante. C’est l’année de mise à niveaux de tous les étudiants venant d’horizons très différents avec des cultures artistiques inégales. C’est l’année où vont se construire les vocations. Certains vont abandonner, d’autres confirmer leur choix de carrière.

Combien de temps ont eu les étudiants pour réaliser cette étude ?

L’élaboration a été conçue pendant le cours, à l’aide d’un croquis de mise en page au format réduit. Puis, les étudiants ont rendu leur projet deux semaines plus tard. Il est important de leur imposer des délais car dans la vie professionnelle ils seront constamment conditionnés à la pression de délais imposés par les clients.

Qu’attendiez-vous d’eux ?

Beaucoup de rigueur dans la réalisation des rendus, une qualité de la présentation, le respect des délais. Installer une dynamique de groupe, s’intéresser aux projets des autres étudiants, échanger des idées.

 

Vous ont-ils surpris ? Que retenez-vous de leurs travaux ?

Oui, je suis agréablement surprise par la qualité de leur rendu. Ils prennent chaque projet comme un nouveau challenge. Je suis également étonnée par la bonne humeur et le plaisir qu’ils ont pris à passer des heures à peaufiner leur ouvrage sans jamais ni se plaindre, ni lâcher les objectifs. Leur capacité à s’émerveiller devant le projet de leurs collègues m’a aussi beaucoup touchée.

Quelles sont les notions techniques qu’ils ont mises en pratique ?

L’observation du détail, l’éducation de l’œil, apprendre à voir et à mémoriser, la retranscription juste des matières, la patience de voir le modèle prendre forme, bien distribuer les valeurs, les modelés, la régularité du trait, du crayonné, du style.

 

Quels cours ont-ils eu pour préparer cette étude ?

Des cours de dessin, d’histoire de l’art.

Un dernier mot sur ce projet ?

Les grands projets en MANAA sont essentiels pour apprendre la rigueur, la patience, la régularité, les délais incompressibles.

Pouvez-vous donner 3 qualificatifs de Lim’Art ?

PASSION/CREATION/INNOVATION

Un conseil à donner aux étudiants qui étudient l’art ?

Armez-vous de courage, de persévérance. Soyez curieux, osez aller toujours plus loin.